Saut au contenu

Révolutions Urbaines : La Smart City selon Fabien Cauchi – Episode 5

La Smart City est au cœur des discussions. Mais à quoi ressemblera la ville de demain ? Quelles sont les nouveaux paris de la ville intelligente ? Primonial REIM a interrogé des experts de la Smart City pour répondre à ces questions. Dans l’épisode 5 de notre émission « Révolutions Urbaines », Fabien Cauchi, Fondateur et président de Metapolis, entreprise qui accompagne les projets de transition numérique des territoires, nous donne sa vision de la ville intelligente.

 

Qu’est-ce que la ville ouverte, la Smart City ?

On parle de Smart City, de ville intelligente, de territoire intelligent, parfois de ville ouverte. La société est transformée par le numérique au sens large. Et évidemment les territoires, les services urbains, les services publics sont aussi transformés par ces technologies mais également par les usages et pratiques qui en découlent.

Donc quand on parle de ville ouverte ou de territoire intelligent, on ne parle finalement jamais que des différents impacts qui transforment nos pratiques de la ville. Mais aussi de la manière dont les collectivités locales, les opérateurs publics appréhendent cette transition en essayant de le faire dans un contexte d’intérêt général et donc d’une meilleure qualité de service rendue à l’ensemble des habitants, citoyens, usagers de la ville et du territoire.

 

Quelle est la place de l’immobilier dans la Smart City ?

L’immobilier est évidemment un élément fondamental. La ville, la Smart City, la cité, c’est l’endroit où l’on vit. Le bâtiment est donc indispensable et est impacté de la même manière par cette transition numérique que toutes les autres composantes de la ville.

Lorsque l’on parle de ville intelligente, en général, on pense « énergie », « mobilité », « qualité environnementale » … On ne pense pas toujours « immobilier » au premier abord mais finalement tout de suite après. Cet immobilier dit « immobile », est transformé par ces nouvelles mobilités, ces nouveaux usages, ces nouvelles pratiques.

 

Comment l’immobilier de bureau se transforme-t-il avec la Smart City ?

L’immobilier de bureau est percuté par la transition numérique. Le numérique transforme la manière dont on imagine et gère un bâtiment au quotidien (accès, maintenance, entretien).

Les technologies comme le BIM vont permettre de concevoir à la fois le projet de construction, d’aménagement et d’entretien du bâtiment. La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) va faciliter le management du bâtiment grâce aux numériques. On pense aussi à la manière dont le bâtiment s’intègre dans l’ensemble des réseaux urbains de la collectivité et du territoire (smart parking). Avec les nouvelles formes d’énergie, le bâtiment peut-être un bâtiment à énergie positive. Il peut produire sa propre énergie, réalimenter le réseau, avoir son stockage énergétique. Il s’intègre finalement dans un réseau de mobilité et des réseaux plus globaux qui sont eux-mêmes digitalisés.

Le bâtiment est donc un tout en soi mais c’est aussi une composante, une brique dans un ensemble un peu plus globale de la ville.

Enfin, on est dans la Smart City, dans une transformation au global des usages. On parle de l’économie d’usage. Elle transforme la manière dont on peut utiliser, consommer le bâtiment. On peut alors penser « mixité des usages » et avoir au sein d’un même bâtiment et dans une même journée, différents usages.

 

La ville de demain c’est…

La ville de demain c’est une ville qui tire le meilleur des nouvelles technologies, des nouveaux usages, pour rendre un meilleur service aux individus dans un environnement qui est plus protégé et au service de tous et pas au service de quelques-uns.

 

Pour plus d'informations sur notre SCPI dédiée au bureau, Primopierre, rendez-vous ici >>

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour nous permettre de vous fournir un contenu adapté à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. Vous trouverez ici plus d’informations au sujet de notre politique concernant les cookies