Saut au contenu

Révolutions Urbaines : La Smart City selon Carlos Moreno – Episode 1

La Smart City est au cœur des discussions. Mais à quoi ressemblera la ville de demain ? Quelles sont les nouveaux paris de la ville intelligente ? Primonial REIM a interrogé des experts de la Smart City pour répondre à ces questions. Dans le premier épisode de notre émission « Révolutions Urbaines », Carlos Moreno, Directeur Scientifique de la Chaire Entreprenariat Territoire et Innovation de l’Université Panthéon-Sorbonne, inaugure cette mini-série et nous donne sa vision de la ville intelligente.

 

Qu’entend-on par Smart City aujourd’hui ?

La problématique de la Smart City a beaucoup changé. Finalement, la problématique de la ville est surtout la problématique de la complexité urbaine, de la qualité de vie et des services sociaux urbains proposés. Ces derniers permettent de mieux vivre dans ce monde urbain avec la menace climatique, la pauvreté et l’exclusion sociale. La question qui se pose est alors : comment la technologie peut aider à cette convergence ? Ma proposition est d’avoir une vision humaniste de la ville. C’est ce que l’on appelle la ville vivante : la Smart City a vocation humaine, la Human Smart City.

 

Une ville intelligente et humaine, qu’est-ce que cela change ?

Mettre l’humain au cœur signifie que chaque solution que l’on va proposer dans la ville doit d’abord permettre à l’humain de mieux s’accomplir dans ces différentes dimensions. Les 3 dimensions majeures que l’on privilégie dans cette vision de la Human Smart City, c’est de développer :

  • La convergence sociale et donc lutter contre l’exclusion,
  • La convergence économique créatrice de la valeur partagée
  • La dimension environnementale c’est-à-dire développer des actions contre le danger du changement climatique et de développer comme priorité une ville décarbonée pour une vie la plus bas carbone possible.

 

Quelle est la place de l’immobilier ?

L’immobilier doit inciter à créer du lien social. Ça veut donc dire que l’immobilier doit permettre de générer une vie de quartier. C’est aujourd’hui un lien pivot dans une ville qui doit être totalement revue dans son paradigme pour qu’il soit, un des leviers de transformation dans ces 3 critères : économique, social et écologique.

 

La ville de demain, c’est…

Pour moi la ville de demain, c’est le lien social, la technologie au service d’un homme épanoui complètement responsable par rapport à l’environnement.

 

Pour plus d'informations sur notre SCPI dédiée au bureau, Primopierre, rendez-vous ici >>

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour nous permettre de vous fournir un contenu adapté à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. Vous trouverez ici plus d’informations au sujet de notre politique concernant les cookies