LETTRE SL MARS 21 - Header

La Lettre de Stéphanie Lacroix
Mars 2021

LETTRE SL MARS 21 - texte

Stéphanie Lacroix Je souhaitais vous faire un point sur les marchés immobiliers, le comportement de nos fonds et les perspectives que nous pouvons esquisser, malgré les inconnues, pour les prochains mois et les prochaines années.

L’année 2020 fut un « stress test » grandeur nature pour nos politiques d’investissement. Les risques sanitaires, les dégâts économiques et les changements de normes sociales ont rythmé les derniers mois. Face à cette situation, j’ai déjà eu l’occasion de vous décrire le dispositif mis en place par Primonial REIM, fait de proximité avec nos locataires, de réactivité de nos équipes et de transparence vis-à-vis des associés de nos SCPI.

Au terme de cette année particulière, il apparaît que les choix stratégiques de Primonial REIM sont validés par la crise actuelle. L’acquisition de biens core plutôt qu’opportunistes ; une allocation de conviction plutôt qu’une diversification classique ; le choix d’un univers d’investissement résolument européen et d’un positionnement fort sur des segments « alternatifs » tels que l’immobilier de santé et le résidentiel... ont permis à nos portefeuilles de bien traverser la crise sanitaire jusqu’à présent.

De façon générale, l’immobilier apparaît comme la classe d’actifs la moins frappée par cette situation inédite. Contrairement à la crise financière de 2008, des mesures massives de relance ont été décidées immédiatement après l’arrivée de la pandémie. L’environnement de taux d’intérêt bas soutient naturellement les prix de l’immobilier. La généralisation du chômage partiel a permis aux ménages de payer les loyers et les entreprises ont été touchées de façon très spécifique : commerces décrétés « non-essentiels », hôtels de tourisme, et de façon générale les entreprises dont la trésorerie est faible. C’est une part marginale de notre parc locatif qui a donné lieu à des aménagements de loyers.

2021 devrait être une année de transition vers une reprise économique qui débutera tôt ou tard en fonction des évolutions sanitaires. Nous avons l’ambition, a minima, de maintenir les niveaux de performance de 2020. Mais nous sommes pleinement conscients que, pour l’immobilier aussi, « le monde d’après » ne sera pas tout à fait celui d’avant. Ainsi, nos politiques de gestion et d’acquisition  intègrent déjà les tendances qui se sont accélérées à la faveur de la crise : l’avènement d’un bureau « hybride » qui laisse sa place aux télétravail et aux tiers-lieux à côté du siège social ; l’impératif de la qualité de l’air et plus généralement de la santé des usagers de nos actifs ; l’agilité extrême des commerçants qui ont su bouleverser leurs process traditionnels de vente ; les besoins massifs en immobilier de santé et en logement.

Enfin, l’avenir passe par l’investissement socialement responsable. Une étape décisive a été franchie en 2020 avec l’entrée en vigueur du label ISR* immobilier, que Primonial REIM a été l’un des premiers gérants à obtenir pour deux de ses fonds. L’accent mis sur la performance environnementale et sociale de nos actifs, la rationalisation des consommations d’énergie et des émissions de carbone**, l’amélioration des conditions sanitaires et servicielles de nos biens, la gouvernance renforcée, témoignent de notre engagement à faire progresser de manière continue la qualité de nos actifs, au service de nos clients.  

Je tenais à vous assurer que toutes les équipes de Primonial REIM restent entièrement mobilisées pour tenir leurs engagements et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour 2021.

Stéphanie Lacroix, Directeur Général de Primonial REIM


*Le label ISR Immobilier est un outil pour choisir des placements responsables et durables. Créé et soutenu par le ministère des Finances, il a pour objectif de rendre plus visibles les produits d’investissement socialement responsables pour les épargnants en France et en Europe.
** Conformément aux objectifs du décret tertiaire et à la stratégie nationale bas carbone.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.